Grossesse : Prendre soin de votre cicatrice par césarienne – par Dr Marc Siribaddana – hélium

Une éducation large et culturelle est vital http://www.convenioncosmetics-france.com pour la santé d’une société démocratique | Richard Taylor | Commentaire est gratuit | theguardian.com

Ainsi, il prendra du temps avant que les tissus pourront se sentir normal après cette chirurgie. Jusqu’à ce que tel temps, ou au moins jusqu’à ce que le temps de guérir les plaies de surface, les mesures suivantes doivent être prises pour une cicatrice en bonne santé. 1. Doucement nettoyer le secteur de cicatrice avec du savon et l’eau puis sécher la zone à l’aide de coton propre s’habiller sans aide ou en le faisant glisser dur sur la cicatrice. 2. L’application du peroxyde ou onguents antibiotiques n’est pas obligatoire et généralement évité que le nettoyage avec du savon et l’eau est suffisant. 3. La zone de la cicatrice ne doit pas être compressée par les chiffons que vous portez et vêtu de chiffons lâches dans les premières semaines suivant la chirurgie est conseillé.
Pour voir l’article original, cliquez ici http://goo.gl/OtC7

“Il n’est pas trop fantaisiste pour suggérer que dans un avenir prévisible, seule une poignée d’universités d’élite, notamment Oxford et Cambridge, seront des fournisseurs de haute qualité des arts et sociale (non appliquées) étudie les cursus d’études. Il s’agit d’une perspective catastrophique. » Photographie : Frank Baron pour le Guardian The Workers’ Educational Association (WEA) a officiellement vu le jour en 1903 et devient bientôt une présence nationale forte. Pour comprendre s’il est toujours d’actualité au XXIe siècle, il est, comme toujours, important d’examiner certains aspects de l’histoire ancienne de l’AEF et certains des volets contrastés de pensée qui caractérisent encore. Il y avait une croyance forte, altruiste et inspiration principalement chrétienne qu’il était du devoir de la société établie (y compris les universités, l’église et des membres individuels de la classe moyenne supérieure et supérieure) d’apporter la « haute culture » et la « joie d’apprendre » à la grande masse du public adulte inculte. Accessoire à cela et après le mouvement d’extension, il s’engageait à affranchir, sur le plan éducatif, en grande partie bourgeoise femmes. Tout que cela a pris place, bien sûr, dans une société où la plupart des gens quitte l’école, avec l’éducation rudimentaire, à 13 ou 14 ou même plus tôt ; et où le travail manuel était le destin pour la grande majorité.
Pour voir l’article original, cliquez ici http://gu.com/p/3tg73/tw

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s